Le salon. Lieu stratégique de son chez-soi et pourtant si complexe à décorer… On le veut cosy pour les moments détente, convivial pour les soirées entre amis, pratique pour la vie quotidienne, ouvert sur l’extérieur pour l’été, le tout avec beaucoup de cachet. Complexe, je vous l’avais dit ! Ajouté à cela l’offre déco qui ne cesse de s’étoffer en magasin ou sur internet, il est normal de s’y perdre parfois. L’essentiel est de choisir un style et de s’y tenir. De mon côté, j’ai opté pour une déco de mon salon dans un style atelier. De l’aménagement des espaces au choix des meubles, je vous propose aujourd’hui de retracer les grandes étapes de ce projet.
Décorer son salon dans le style atelier, c’est avant tout connaitre les codes qui y sont liés. Espaces, lumières, matériaux, ambiances… chaque élément doit être savamment réfléchi pour que le rendu ait du caractère tout en étant accueillant. Voici donc mes « 4 incontournables » pour réussir votre déco.
 

La base : espace et luminosité

Lieu de tous les possibles, les ateliers d’artistes doivent permettre à leurs occupants de libérer leur imagination. Place aux espaces ouverts et lumineux ! Pour un salon de type atelier, on fait donc tomber les cloisons (ou on ne les prévoit pas dans l’hypothèse d’un achat dans le neuf). Ne plus avoir de barrières entre salon, salle à manger voire même cuisine donne l’impression de gagner en mètres carrés, en liberté… et en luminosité. Car naturelle (à privilégier) ou artificielle, la lumière est l’autre point clé d’une décoration sublimée. Voici donc quelques astuces pour que votre salon en soit inondé. 
 
  • Multiplier les ouvertures vers l’extérieur
Grandes fenêtres et/ou portes fenêtres sont les meilleurs alliés d’un intérieur lumineux. Pour rester dans une déco de style atelier, attention à ne pas y associer de rideaux. Si vous y tenez, je vous conseille alors d’installer des voilages fins et clairs afin de ne pas obstruer le passage de la lumière.
 
  • Installer une verrière
Une verrière, c’est le must pour une décoration style atelier. Ça apporte un cachet incroyable à un intérieur tout en laissant rentrer la lumière naturelle. Mais faire profiter à votre salon d’une véritable verrière donnant sur l’extérieur, ça a un coût. On parle de prix, oui, mais aussi de temps. Pas de panique, voici mon plan B : installez une verrière intérieure. Moins chère et plus rapide à poser, elle permet également de délimiter les espaces sans les couper les uns des autres pour autant. Qu’elle vienne remplacer une cloison d’entrée ou un mur de cuisine (vous savez, ceux que vous hésitez encore à casser), la verrière intérieure est une excellente alternative.
 
 
  • Penser « blanc »
S’il y a bien un endroit où la « non-couleur » blanche a toute sa place, c’est bien sur les murs d’un salon de style atelier. Elle réfléchit la lumière et contraste avec les éléments de décoration, les mettant ainsi en valeur. Attention cependant à choisir une référence de peinture subtile (everest, éclat, cassé… selon les fournisseurs) pour éviter le rendu « hôpital » avec du 100% blanc.
 
  • Jouer avec la lumière grâce aux miroirs
Savamment placés, les miroirs aident à inonder votre salon de lumière. Installez-les en face d’une fenêtre, d’une lampe ou même en face l’un de l’autre. Facile et rapide à mettre en place !
 
  • Opter pour des lampes au style affirmé
Malgré tous les précédents conseils pour maximiser la luminosité naturelle d’un salon de type atelier, il est impossible de faire l’impasse sur des sources d’éclairage artificielles. Au-delà de prendre le relai au déclin du soleil ou à l’approche de l’hiver, les lampes donnent du style à un intérieur. Tripier en acier type projecteur, suspension effet cuivrée, guirlande de guinguette… faites vos choix !
 
Pour plus de conseils, je vous invite à lire l’article 8 astuces pour un intérieur lumineux de mon amie Hélène.
 

Place aux matériaux bruts

La déco d’un salon style atelier laisse une place prépondérante aux matériaux bruts. Souvent robustes et à l’épreuve du temps, ils sont cependant à utiliser avec parcimonie. 
- Acier (montants d’une verrière, tabourets, tuyauterie, caches pots…)
- Bois (parquet vieilli, table, meubles en palettes…)
- Cuivre (lampes, robinetteries, objets déco…)
- Brique (murs – privilégiez la pose de briques ou de fausses briques sur un seul mur sous peine d’alourdir la pièce) 
- Béton ciré (sols ou murs)
 
 

La récup : idéale pour un salon de type « atelier » !

Quoi de mieux qu’une brocante pour chiner ci et là des objets auxquels vous pourrez donner une deuxième vie ? Il y a quelques semaines, j’ai totalement craqué sur un vieil établi. Support en bois, structure en acier, soudures apparentes, molette encore présente… Il avait tout pour s’intégrer parfaitement à la déco de mon salon. Après l’avoir poncé et légèrement verni, j’en ai fait une superbe console pour mon entrée. 
Une amie a également trouvé un tonneau de vin à un prix dérisoire. A côté des cerclages bleus y est même inscrit la date et le nom de la cuvée. Vous pouvez aussi transformer des palettes en tables basses, récupérer des tabourets ou de grandes montres en acier, des sculptures, des vaisseliers ou des fauteuils en cuir… C’est cette touche originale, personnelle et inattendue qui caractérise le style atelier. L’idée d’avoir un intérieur différent, qui ne ressemblera à aucun autre. Et n’hésitez pas à ajouter des roulettes à vos trouvailles afin de les déplacer au gré de la lumière et des invités… comme dans un vrai atelier !
 
 

Ma touche personnelle : faire entrer la nature

Malgré la lumière omniprésente, l’association de matériaux bruts et de couleurs affirmées (noir, gris...) peut parfois apporter une ambiance un peu austère. Pour rééquilibrer le rendu et apporter la touche finale à votre salon style atelier, n’hésitez pas à y intégrer un meuble de couleur ou à disperser des plantes. Un bananier à côté d’une guirlande, une plante tombante sur l’étagère, un cactus près de votre lampe triper… Vous n’aurez alors plus qu’à profiter de votre salon façon atelier ! 
 
Hélène
 
Pour chiner quelques idées déco, notamment sur les verrières, n’hésitez pas à télécharger le book photo Carré de l’Habitat
 

Ces articles peuvent peut-être vous plaire