Be Curious
Le blog de l'art de vivre en Duplex-Jardin
acheter-appartement-projet-immobilier-financer-cles

3 conseils pour acheter l'appartement de vos rêves en solo

Devenir propriétaire de l’appartement ou de la maison de vos rêves en solo, c’est possible. Les mots d’ordre pour faire le meilleur investissement ? Introspection, négociation et discussion. Découvrez plus en détail mes 3 conseils pour acheter seul(e), en naviguant entre évaluation de vos besoins, astuces pour votre financement et participation de votre entourage.

1. ACHETER SEUL(E) : BIEN DÉFINIR VOS BESOINS ACTUELS… ET FUTURS !

L’achat d’un logement se pense sur le moyen terme, voire le long terme. Alors oui, il doit correspondre à vos attentes d’aujourd’hui mais également à celles de demain. Si vous achetez un logement seul, demandez-vous si cette situation est amenée à durer. Célibataire ? Divorcé(e) ? Peut-être allez-vous rencontrer votre moitié dans les années à venir. Et même avoir des enfants. A moins que les vôtres ne soient justement sur le point de quitter le foyer ?
Concrètement, même si vous achetez seul, essayez d’évaluer sans vous mentir le nombre de personnes qui pourraient vivre dans votre appartement ou maison rêvé(e) dans les prochains temps. Car si vous achetez, ce n’est certainement pas pour revendre dans la foulée : l’investissement risquerait alors de vous coûter cher. Surface nécessaire, nombre de pièces, localisation, proximité des transports en commun, type de logement, avec ou sans balcon, terrasse, jardin, ascenseur, parking, garage… Établissez une liste de vos critères avant de commencer à chercher le bien idéal et, s’il vous faut faire des concessions, ne transigez surtout pas sur ceux qui vous tiennent réellement à cœur, ou ceux qui pourraient par la suite devenir importants. 

2. AVEC LES BANQUES : FAITES JOUER LA CONCURRENCE ET PRÉSENTEZ LES BONS ARGUMENTS

Vous avez listé les critères indispensables à votre futur cocon ? Ok, mais avant de commencer les visites, il est important d’évaluer correctement votre capacité financière pour votre achat en solo (apport personnel et possibilités de remboursement). C’est d’elle que tout découlera. 
Étape 1 ? Direction votre banque habituelle. La fidélité peut parfois rapporter.
Ne vous coupez cependant pas des banques concurrentes. Certaines d’entre elles seront ravies de vous faire une meilleure proposition pour vous compter parmi leurs nouveaux clients. Autre solution pour faire jouer la concurrence : contacter un courtier, qui s’occupera lui-même de vous trouver le prêt le plus intéressant.
 
L’obtention de votre prêt sera alors conditionnée par un nombre : 33%. C’est le taux d’endettement toléré, même s’il peut parfois varier, notamment pour les personnes aux forts revenus ou à la situation professionnelle spécifique (les professions libérales, du type kinésithérapeutes, peuvent par exemple bénéficier de conditions plus avantageuses du fait de la forte "demande" liée à leur métier).
 
En achetant seul son appartement ou sa maison, le prêt reste donc accessible, sous réserve d’avoir préparé ses arguments.
En voici quelques-uns : 
 

  • Justifiez d’un emploi stable afin de rassurer les banques sur la régularité de vos rentrées d’argent. Si vous avez changé plusieurs fois d’entreprise dans un court délai, appuyez votre capacité à trouver facilement du travail sans avoir de longues périodes de chômage.
  • Mettez en avant le fait que vous ne souhaitez pas vous endetter de manière inconsciente. Si vous étiez locataire auparavant, montrez que vous avez toujours payé vos loyers et essayez de faire correspondre vos mensualités au montant de ces derniers, quitte à allonger un peu la durée de votre prêt. Si vous étiez propriétaire, montrez que vous avez toujours honoré le paiement de votre prêt et que l'éventuelle vente de votre ancien logement a permis de renforcer votre apport personnel.
  • Si vous êtes « jeune », vous marquez un point : pour la banque, vous représentez une clientèle d’avenir pour ses différents produits. Avancez le fait que vous seriez aussi intéressé(e) par certains d’entre eux (assurances…) ! 
  • Si cela est nécessaire, vous pouvez présenter une caution solidaire : une personne digne de confiance (selon les critères de votre banquier) qui se portera garante du paiement de vos mensualités. L’un de vos proches pourra peut-être vous aider ?

Acheter un logement seul peut également ouvrir droit à des aides financières. Le prêt à taux zéro par exemple, est un dispositif d’aide à l’accession à la propriété destiné aux primo-accédants qui souhaitent acheter un appartement neuf en résidence principale. Il permet de bénéficier d’un prêt sans intérêts ni frais de dossier, qui vient s’ajouter à vos autres sources de financement (apport personnel, prêt bancaire, prêt d’accession sociale…).

D’autres aides existent pour financer votre achat en solo, comme le prêt à l’accession sociale, le prêt conventionné ou le prêt action logement… Selon votre situation, l'un ou l'autre pourra vous aider.

3. IMPLIQUEZ VOS PROCHES DANS VOTRE PROJET D’ACQUISITION

Acheter un appartement ou une maison ne signifie pas que vous devez mener l’intégralité de ce projet seul. Vos proches seront certainement très enthousiastes à l'idée de vous savoir sur le chemin de l’accession et certains pourraient même vous donner un coup de pouce.
Participation à la recherche du bien, retours d’expériences ou présence lors de contre-visites peuvent s’avérer d’une grande aide. Parce que chacun peut apporter de bonnes idées ou un œil neuf sur votre projet, n’hésitez pas à impliquer vos proches dans l’achat de votre logement. 

 Les prêts sans intérêts ou les dons sont également monnaie courante. Pour aider à orchestrer la générosité de vos amis, familles, collègues, certaines solutions existent. Une solution de plus pour se constituer ou renforcer son apport personnel ! 
 
Damien

Contactez un conseiller Carré de l'Habitat

Pour acheter un appartement seul, les experts Carré de l’Habitat peuvent vous aiguiller. N’hésitez pas à faire appel à leurs compétences.

A voir aussi

Vous êtes intéressés par l’art de vivre en Duplex-Jardin® ?
Soyez les premiers avertis des nouveaux programmes dans votre région :