Be Curious
Le blog de l'art de vivre en Duplex-Jardin
 7 façons de s'entraider entre voisins

7 façons de s'entraider entre voisins

Pour encourager les relations de bon voisinage, rien de tel que de donner à tous l’envie de s’entraider ! Car dans notre immeuble, dans notre copropriété ou dans notre rue, chacun sait faire quelque chose qui pourrait être utile à d’autres. En mettant notre savoir-faire à la disposition de nos voisins, on entre dans une sorte de cercle vertueux : on rend service, on nous rend service… et l’ambiance est au beau fixe. Exit (ou presque) les problèmes de litiges et de nuisances : on se donne des coups de main et on se parle, la vie de quartier gagnant en dynamisme et en sérénité. Pour vous donner des idées, je vous propose ces 7 manières de s’entraider gratuitement entre voisins… à moduler bien sûr à l’infini !

1. Au quotidien, mettez un point d’honneur à être agréable avec votre voisinage

S’entraider entre voisins, oui, vous trouvez ça bien sur le principe. Mais au fond de votre tête retentit une petite voix, qui vous fait remarquer que vous manquez déjà de temps pour votre propre famille… Il est vrai que la vie nous embarque parfois sans nous laisser vraiment souffler. Mais qu’importe !

Même si vous ne disposez pas des heures nécessaires pour aider la gentille grand-mère du dessus à faire son repassage, il existe une foule de manières de donner un coup de main à vos voisins sans que cela ne vous prenne vraiment de temps : en plus du fameux « bonjour » assez impersonnel que vous leur lancez parfois, pensez par exemple à bien leur tenir la porte d’entrée, à interrompre la fermeture des portes de l’ascenseur pour attendre votre voisine de pallier, à porter les courses d’une personne manifestement encombrée ou moins valide que vous…

Vous pouvez aussi réceptionner en 30 secondes le colis d’un voisin, mettre à sa disposition votre place de parking pendant les vacances, dépanner une famille en sucre, sel ou œufs. Votre jardin vous offre un surplus de tomates ? Proposez-en à vos voisins ! Et s’ils rencontrent un problème de panne, permettez-leur de se servir provisoirement de votre machine à laver ou de votre congélateur. Pensez enfin, lorsque vous sortez pour promener votre chien, à proposer à d’autres de vous confier aussi leur protégé : peut-être seront-ils soulagés de n’avoir pas à mettre le nez dehors ce jour-là… et vous rendront-ils la pareille une autre fois. En aidant, vous ne perdrez pas de temps (vous sortiez de toute façon !)… et pourriez même bien en gagner !

2. Prêtez à vos voisins – et faites-vous prêter – du matériel

Vous pouvez aussi – et cela ne vous demandera également que peu d’énergie – partager du matériel ! Un échange de bons procédés qui permet à chacun de faire des économies, tant certains objets pourtant nécessaires à l’entretien d’une maison ou d’un jardin coûtent cher… Vous disposez d’une meuleuse pile poil quand votre voisin en a besoin ? Prêtez-la-lui ! Vous pourrez ensuite certainement compter, le jour venu, sur son taille-haie et sa remorque, bien pratique pour vos allers-retours à la déchetterie. L’entraide gratuite entre voisins, c’est précieux !

Et que diriez-vous que les familles s’échangent aussi vélos, skateboard et trottinettes, de façon que chaque enfant ait accès à un maximum de loisirs en plein-air ? Vous pouvez également faire du troc de jouets, de livres scolaires, de vêtements… tout le monde y gagnera !

Matériel… plus immatériel… vos comptes d’accès aux plateformes musicales et cinématographiques. Et si vous les partagiez avec la petite famille d’à-côté ? Vous payez Deezer, ils règlent Netflix. Mais tout le monde se régale 😊.

3. Partagez des compétences avec vos voisins

Jardinage, bricolage, musique, langues, mathématiques, couture, technologies… Et si vous faisiez profiter les autres de vos compétences ? Votre voisin a toujours rêvé d’apprendre la guitare, et vous détestez vous occuper de votre jardin : pourquoi ne pas lui donner quelques cours en échange de tontes de pelouse, tailles de haies et entretien de potager ?

Autre possibilité d’entraide (parmi une infinité) : vous venez de faire des boutures d’une jolie plante… certains de vos voisins seront certainement ravis de les installer dans leur jardin, tandis que vous gagnerez peut-être, en discutant avec eux, un peu d’aide pour monter un meuble ou pour repeindre une pièce. Idem si vous proposez de dépanner l’un ou l’autre que vous savez bien embêté par une fuite d’eau : pas très manuel, il est prof de maths… et si, une fois sa fuite résorbée par vos soins, il expliquait à votre petit dernier son cours sur les fractions ? Lui économise l’intervention d’un plombier, et vous offrez un prof particulier à votre rejeton.

Vous avez certainement compris le principe d’entraide entre voisins, mais encore un exemple : vous êtes fortiche en nouvelles technologies ? Là aussi, vous pouvez assurément rendre service. Aidez votre voisin à régler sa télé, expliquez-lui comment se servir de son ordinateur ou installez sa wifi… il vous en sera à coup sûr reconnaissant et vous proposera, lui aussi, un coup de main le jour où vous en aurez besoin. Du tout bénef’ dans l’échange gratuit de services entre voisins !

4. Faites du covoiturage avec vos voisins : une autre façon de s’entraider

Autre moyen de s’entraider entre voisins : développer le covoiturage dans le quartier ! Si vous travaillez presqu’au même endroit, profitez de ces trajets pour non seulement faire des économies, mais aussi apprendre à mieux connaître l’un ou l’autre de vos voisins. Imaginez aussi des roulements pour emmener les enfants à l’école, voire à leurs activités extra-scolaires : chaque famille gagnera ainsi temps, argent… et bonnes relations de voisinage !

5. Pensez garde d’enfants

Vous avez des enfants en bas âge et rêvez de pouvoir parfois les laisser à la maison en toute confiance, pour retrouver votre moitié ou vos amis lors d’une soirée improvisée ? Votre voisine d’en face est ado et sera certainement ravie de gagner un peu d’argent de poche. Là encore, n’hésitez pas à proposer un deal : elle garde vos loulous et vous la payez en conséquence. Et côté trajets, ce sera aussi pratique pour elle que pour vous : elle viendra et rentrera en deux temps trois mouvements sans que vous n’ayez à vous en préoccuper… pouvant aussi, en cas de vrai gros pépin, demander conseil à ses propres parents, eux-mêmes à deux pas de là.

6. Préoccupez-vous des plus faibles ou des personnes isolées

Vous connaissez certainement, dans votre immeuble ou quartier, des personnes plus fragilisées : que ce soit par leur âge, par la maladie ou tout simplement par leur isolement social, elles seront plus que ravies de pouvoir compter sur votre bienveillance. Prenez des nouvelles d’un voisin malade et proposez-lui de récupérer ses médicaments à la pharmacie, aidez à une personne âgée à faire ses courses, à se rafraîchir lors d’une vague de chaleur ou à changer une ampoule, venez faire la lecture à un adorable grand-père ayant perdu la vue… autant de gestes qui seront, à coup sûr, très appréciés. Du baume au cœur pour ces personnes et, pour vous, des rencontres potentiellement très riches… Je gage même qu’une fois rétabli, votre voisin vous proposera à son tour son aide !

7. Prenez le relai chez votre voisin en son absence…

Arrosage des plantes, animaux à nourrir et/ou à sortir, courrier à relever… Quel plaisir, lorsqu’on part en week-end ou en vacances, de pouvoir compter sur l’aide de ses proches pour ces impératifs ! Mais lorsque votre mère habite à 200 km et que tous vos amis semblent très occupés, l’idéal, c’est vraiment de s’appuyer sur un voisin : il est par définition juste à côté et les trajets ne devraient pas beaucoup l’embêter 😊. N’hésitez pas à solliciter son aide… et bien entendu à proposer la vôtre en retour, le jour où lui devra s’absenter quelques jours ! Le must ? Avant son retour, aérez un bon coup sa maison, son appartement ou son Duplex-Jardin® et, si l’air est frisquet, montez un peu le chauffage. Il sera ravi de retrouver, chez lui, une atmosphère agréable.

En son absence aussi, surveillez son habitation ! Pas 24 h/24, bien entendu, mais jetez au moins un coup d’œil de temps en temps. Demandez-lui toutefois de vous indiquer si des ouvriers, membres de sa famille ou autre femme de ménage sont susceptibles de passer pendant qu’il n’est pas là… l’idée étant de ne pas les confondre avec d’éventuels cambrioleurs !

L’entraide gratuite entre voisins, c’est bien. Mais vous ne savez pas trop comment amorcer, dans le quartier, ce cercle vertueux dont je vous parlais… Vous pouvez pour cela miser sur l’organisation d’événements dans votre quartier afin de faire connaissance : fête des voisins bien sûr, mais aussi soirée foot, décoration commune du hall d’immeuble pour Halloween ou Pâques, initiation d’un jardin partagé, organisation d’un buffet d’arrivée pour souhaiter la bienvenue à de nouveaux voisins… toutes les idées sont bonnes ! Sachez enfin qu’une multitude de plateformes d’entraide entre voisins se développent à l’heure actuelle, avec une multiplication des réseaux sociaux réservés aux voisins. À tester !

Damien

A voir aussi

Vous êtes intéressés par l’art de vivre en Duplex-Jardin® ?
Soyez les premiers avertis des nouveaux programmes dans votre région :