Be Curious
Le blog de l'art de vivre en Duplex-Jardin
Slow life

Slow life : mes plus belles idées déco pour ralentir le rythme

La Slow life, vous connaissez ? Cette philosophie de vie, très tendance et à mon sens également salutaire pour beaucoup, vient dorénavant faire contrepoids à nos vies à 100 à l’heure ! Il s’agit de ralentir, de prendre soin de soi et des autres. Tout en passant à un mode de vie plus zen, on ouvre aussi les portes à l’éthique, à la sobriété, au durable et à l’éco-responsable. Cet art de vivre « Slow life » se traduit évidemment dans la déco de nos intérieurs : plaçant sur le devant de la scène le minimalisme et la récup’, elle permet – notamment en nous aidant à rompre avec une sorte de consumérisme à tout-va – de retrouver calme et sérénité. Et ça marche ! Apaisement garanti. Voici donc les 6 principes de base pour transformer votre intérieur et votre décoration en un cocon reposant…  

1. Osez une décoration minimaliste

Premier pas vers une décoration Slow life : épurez vos pièces ! Triez, jetez, donnez, vendez… en tout cas séparez-vous sans ciller de tout ce à quoi vous ne tenez pas vraiment et/ou dont vous ne vous êtes pas servi depuis des lustres. On va à l’essentiel ! En libérant de l’espace, vous vous libérerez aussi l’esprit, croyez-moi ! Car moins d’objets, c’est non seulement apaisant pour les yeux, mais c’est également un grand coup de balai donné dans… la poussière à faire ! Vous gagnez du temps et, dans la philosophie Slow life, s’offrir du temps est évidement essentiel. L’idée étant – je vous le rappelle – de ralentir et de se préoccuper un peu plus de soi-même… Exit donc les activités inutilement chronophages ! On se contente désormais de simplicité, d’un cocon à la fois doux et épuré. Les meubles adoptent des lignes fines, sobres et raffinées. Faisons confiance, pour cela, au mobilier d’inspiration nordique. Et côté petits objets de déco, c’est avec parcimonie. Ce n’est qu’à ce prix que vous apporterez, à votre intérieur, cette harmonie Slow life que vous recherchez…

2. Privilégiez des matériaux nobles et durables pour la déco

Deuxième étape après avoir trié (et si vraiment vous devez racheter) : ne faites plus dans la demi-mesure ! On laisse tomber le tapis pas cher sur lequel on se précipite « en attendant d’en trouver un mieux » … et on prend le temps de réfléchir, de comparer, d’imaginer avant d’investir. Car dorénavant, oui, vos achats seront des investissements 😊. Des investissements sur la durée. Dans la déco Slow life, finis les achats impulsifs : place à l’utile et au durable ! On privilégie donc les belles matières et la noblesse de matériaux naturels pour réduire son empreinte écologique en consommant de manière plus raisonnée… mais aussi parce qu’il est à la fois bien plus agréable et bien plus sain de côtoyer, au quotidien, de beaux meubles en bois plutôt que des étagères en panneaux à particules ! Ça coûte plus cher, mais c’est durable. 

3. Recyclez pour une ambiance slow life !

Opter pour un art de vivre Slow life, c’est se redonner de l’espace et du temps, oui. Mais c’est aussi éveiller et transformer en actes sa conscience écologique. On achète durable – je viens d’en parler – et on met également tout en œuvre pour récupérer et réparer ce qui peut l’être. Le DIY (Do it yourself), de manière générale, a d’ailleurs la cote ! Fabriquer soi-même ou donner une seconde vie à des objets, quitte à les transformer voire à les détourner de leur usage premier : voilà qui colle parfaitement à l’esprit Slow life ! Et puis c’est si bon de continuer de côtoyer ce bureau sur lequel notre grand-père adoré a tant travaillé. C’est vrai qu’esthétiquement, il n’était pas au top… mais une bonne dose de valeur sentimentale et quelques heures de relooking sont capables de le transformer en véritable petite merveille ! Et si vous n’avez ni meubles de famille, ni vraiment le budget pour vous offrir ces « matériaux nobles et durables » que j’évoquais tout à l’heure, allez fouiner dans des brocantes et autres vide-greniers… Il est certain que vous dénicherez de quoi verser dans l’ « upcycling », comme on dit. Ambiance Slow life garantie ! 
 

4. Misez sur la consommation éthique et l’artisanat

Penser Slow life, c’est aussi penser éthique et faire la part belle à l’artisanat ! On met ainsi à l’honneur la consommation locale et les pièces uniques, tout en valorisant le travail manuel de personnes qui, souvent, ont bien du mal à vivre de leur art… Une belle pièce chez un artisan du village voisin ne vaut-elle pas mieux que du cassable, jetable et autre anti-durable tout droit transporté (à grand coup d’empreinte écologique) d’Asie ? On prend le temps de discuter avec la personne, de connaître un peu l’histoire de son artisanat, de comprendre ses techniques et aspirations… et l’investissement humain donne, à notre achat, encore un peu plus de valeur.

Outre à l’artisanat, pensez aussi, pour votre déco Slow life, à privilégier des marques qui s’engagent aux plans éthique et écologique ! Quoi qu’il en soit, optez pour du « Made in France » afin de limiter la pollution liée au transport de vos marchandises… et n’hésitez pas à vous renseigner sur les modes de fabrication et la provenance des matériaux.

Je résumerais tout cela en quelques mots : achetez moins… mais achetez mieux !  

5. Revenir au naturel et ralentir le rythme !

Autre point incontournable pour une déco Slow life : notre intérieur se doit de laisser entrer la nature ! Logique, puisque l’un des objectifs de la Slow life est de mettre à l’honneur un rapprochement avec notre environnement naturel ! On parsème donc nos pièces de touches de verdure et de bouquets de fleurs, d’herbe de la pampa et de coquillages, et l’on y installe à l’envi paniers tressés en osier et autres morceaux de bois flotté… On pense aussi à toutes ces matières naturelles que l’on peut utiliser un peu partout : lin, coton, rotin, jonc de mer, raphia, jute, argile, terre cuite… L’effet Slow life est assuré !
 

6. Utilisez des couleurs passe-partout pour votre déco Slow life

La déco Slow life, c’est, enfin, une palette de couleurs neutres… du moins pour la base utilisée. Car là aussi on pense durable. Et des couleurs neutres, ce sont des tons indémodables et facilement adaptables à tout nouvel élément de déco. Libre à vous, évidemment, de personnaliser un peu plus en sortant du blanc, du gris et du beige (allez, je vous laisse aussi du bleu pastel et du vert pâle 😉), mais imaginez d’autres coloris plutôt sous forme d’accessoires. Ce que j’aime vraiment beaucoup : une déco bois et gris. Une chaleureuse authenticité tout en douceur, pour une décoration typiquement Slow life. 

Voilà. Je pense avoir fait le tour des principes de déco Slow life. Ce sont en tout cas ceux que j’ai mis en application dans mon Duplex-Jardin®… et qu’est-ce que je m’y sens bien ! Il faut dire que ce type d’habitation incite à lui seul à un rythme de vie plus serein, avec sa situation souvent très au calme, sa jolie terrasse et son adorable jardin, son esthétique épurée et ses aménagements vraiment cocooning. Alors quand on lui offre en plus la décoration adéquate ! Bref. Pour conclure, j’espère que vous aussi, vous saurez trouver un peu d’apaisement en mettant en application les principes de la déco Slow life… 

Hélène

A voir aussi

Vous êtes intéressés par l’art de vivre en Duplex-Jardin® ?
Soyez les premiers avertis des nouveaux programmes dans votre région :