ACCESSION A LA PROPRIETE : VERS QUELLES AIDES VOUS TOURNER ?

L'achat d'un bien immobilier ne s'improvise pas. Pour devenir propriétaire de votre résidence principale, il vous faut planifier le budget de votre projet pour le financer dans les meilleures conditions possibles. Or, selon les spécificités de votre achat immobilier, différentes aides financières peuvent vous permettre d’accéder à la propriété. Zoom sur les dispositifs d'aide à l'achat immobilier.

ACCÈS A LA PROPRIÉTÉ : DES PRÊTS IMMOBILIERS SPÉCIFIQUES

Dans la grande famille des aides à l'achat immobilier, le prêt bancaire remporte tous les suffrages. S'il vient souvent compléter votre apport personnel, il peut financer une grande partie du prix d'achat de votre bien immobilier. Des prêts spécifiquement conçus pour accéder à la propriété immobilière peuvent en outre vous permettre de bénéficier de conditions d'emprunt avantageuses. C'est notamment le cas du prêt à taux zéro renforcé (PTZ+), qui remplace le prêt à taux zéro traditionnel. Ce type d'emprunt vous offre ainsi la possibilité de financer jusqu'à 40 % du prix d'achat de votre bien, sans rembourser d'intérêt d'emprunt ni de frais de dossier. Le PTZ+ peut être cumulé avec un prêt d'épargne logement, lui aussi dédié aux particuliers qui souhaitent acquérir un bien immobilier.

Proposé par la majorité des banques françaises, le prêt d'épargne logement est accordé sous certaines conditions. Pour en bénéficier, vous devrez ainsi avoir ouvert un compte d'épargne logement (CEL) ou un plan d'épargne logement (PEL) au préalable. Par la suite, la création d'un compte ou d'un plan d'épargne logement facilite l'obtention de votre prêt immobilier, mais vous permet également de bénéficier de taux d'emprunt avantageux.

ACCESSION A LA PROPRIETE : DES CREDITS CONVENTIONNES AVANTAGEUX

Au-delà des crédits bancaires traditionnels comme le PTZ+ ou le prêt d'épargne logement, certains types de prêts sont conventionnés par l'État et vous offrent des modalités d'emprunt optimales. Attribués sous condition de ressources ou non, ces prêts conventionnés peuvent financer l'intégralité du coût de votre bien immobilier neuf. Ils vous permettent en outre de réduire le montant des frais de notaire. Le prêt accession sociale (PAS) fait également partie de la famille des prêts conventionnés. Son taux d'intérêt, déterminé par les pouvoirs publics français, pourra ainsi se révéler plus avantageux que celui d'un crédit immobilier classique.

Accès à la propriété : des critères de choix déterminants

Si les aides financières d'accession à la propriété prennent souvent la forme d'emprunts, bancaires ou conventionnés, elles peuvent également se traduire par une TVA réduite. Certaines zones urbaines bénéficient ainsi de dispositifs incitatifs, et notamment d'un taux de TVA réduit à 5,5 %. Cette réduction s'applique notamment dans des quartiers qualifiés de prioritaires, en état d'aménagement ou de rénovation urbaine. Elle ne s'applique enfin qu'à l'achat d'une résidence principale, dont vous ferez un usage d'habitation, et non aux investissements immobiliers. Ce type de dispositif peut ainsi vous aider à accéder à la propriété tout en bénéficiant d'un prix d'achat réduit : et si vous en teniez compte lors de votre recherche de logement neuf ? Carré de l'Habitat vous oriente vers les solutions et les aides les plus adaptées à votre projet d'accès à la propriété : n'hésitez pas à confier le montage de votre dossier à ses experts de l'immobilier.

Prêt à taux 0 %
AUGMENTEZ VOTRE CAPACITE D’EMPRUNT
TVA réduite à 5,5 %
OPTIMISEZ VOTRE ACHAT IMMOBILIER