Le jardin… Plébiscité par tous (ou presque), il peut se révéler complexe à dompter. Même avec beaucoup de patience et d’application, il n’est pas toujours facile de savoir comment l'entretenir. Que faire pour avoir un jardin et une pelouse dignes de ce nom ? Désherbage, arrosage, tonte et même aménagement : découvrez nos astuces.
Qui dit beau jardin, dit entretien régulier. Et oui, ce n’est pas parce que l’hiver s’installe qu’il faut délaisser son jardin pour revenir s’en occuper au retour des beaux jours ! Sans cet entretien régulier, même par temps froid, vos plantes les plus fragiles et votre gazon auront triste mine une fois le soleil revenu. Si vous avez un potager, c’est d’ailleurs dès la fin de l’hiver qu’il faudra commencer à planter vos carottes, vos choux et vos radis. Des petites astuces comme celle-ci, il en existe beaucoup et il est parfois difficile de faire le tri. Je vais donc vous aider à y voir plus clair, notamment sur le principal sujet : la pelouse !
 

Un beau gazon, un travail de tous les instants

Pour un gazon digne de ce nom, plusieurs étapes d’entretien sont nécessaires avant de pouvoir, l’été venu, accueillir vos soirées barbecue.
 

- L’épierrage partiel

Première étape dans l’entretien courant de votre jardin : l’épierrage. Elle consiste à enlever les pierres et les cailloux les plus gros de manière régulière, puisqu’ils remontent avec les pluies… et avec l’arrosage de votre gazon. Une à deux opérations par an permettront d’éliminer le feutre et de favoriser le tallage (aplatissement des touffes de graminées nécessaire à leur développement).
 

- Le désherbage sélectif

Désherber la pelouse une à deux fois par an (au début du printemps et à la fin de l’automne) évite la propagation des mauvaises herbes qui peuvent vite envahir votre terrain.
Deux solutions pour arracher les mauvaises herbes à la main :
  • Arrosez-les pour enlever plus facilement les racines (ou attendre la fin d'une averse pour s'y atteler)
  • Utilisez des désherbants liquides (à appliquer avec un pulvérisateur) ou solides (à épandre à la main ou à l’aide d’un épandeur)

mauvaises herbes

A noter que depuis le 1er janvier 2019, les herbicides sont interdits pour les particuliers.
Pensez également à ramasser les feuilles mortes 2 à 3 fois par an, en automne pour éviter l'étouffement du sol et favoriser la lumière.
 

- La scarification

Scarifier le sol une fois par an permet d’éliminer la mousse et les résidus végétaux (feuilles mortes, racines, …) qui empêchent les éléments nutritifs ou même la pluie de pénétrer le sol. La veille de l’opération, veillez à tondre la pelouse assez courte, ramassez l’herbe coupée et arrosez le gazon. Vous pourrez ainsi gratter le sol avec un râteau pour enlever les débris de mousses et de racines. Semez ensuite du gazon de regarnissage, passez un coup de rouleau et arrosez légèrement. Vous éviterez que le gazon manque de minéraux et suffoque sous la mousse formée à cause de l’eau stagnante.
Si nécessaire, après avoir scarifié votre terrain, vous pourrez passer à l’étape dite de terreautage ! Comme l’engrais, le terreau sert à nourrir le gazon mais il permet aussi de modifier la structure du sol, pour le rendre moins acide et plus propice à certaines plantes par exemple. Avec un épandeur d’engrais, étalez le terreau en comptant deux pelletées par mètre carré.
 

- L’engrais

Nourrissez votre sol avec de l’engrais, mais attention, il faut attendre 6 mois après l’ensemencement des graines avant d'utiliser un engrais spécial pelouse ! 
Vous pourrez ensuite, deux fois par mois, sous forme liquide pour les petites surfaces pour un effet « coup de fouet » ou sous forme de billes pour les plus grandes surfaces, épandre ce produit miracle qui apportera le phosphore, l’azote et le potassium dont votre sol a besoin. 
 
entretien pelouse

- La fertilisation

Fertilisez plusieurs fois par an : une fois par an après l’été pour régénérer le sol et deux autres fois dans l’année pour apporter des nutriments et apporter un équilibre à la pelouse.
En ajoutant une fine couche de sphaigne à vos graines, elles resteront plus humides et germeront plus rapidement, loin des oiseaux peu friands de l’engrais. Il est possible de saupoudrer ce fertilisant avec une pelle, sur tout le gazon.
 

- L’arrosage

La bonne prise de votre gazon dépend principalement de l'arrosage. Durant les 10 à 15 premiers jours après la pose, il est essentiel de l'arroser abondamment tous les jours. Cela permettra de maintenir une humidité permanente jusqu'à l'enracinement des semences. L'arrosage doit ensuite s'adapter aux spécificités de chaque saison.
 
Attention cependant à ne pas noyer, sous des quantités d’eau, les graines de votre futur jardin en pensant que l’herbe deviendra plus verte plus vite ! Au contraire, trop d’eau risque de faire suffoquer les racines de vos brins d’herbes et de rendre votre gazon encore plus sensible qu’il ne l’est déjà à la sécheresse. Pour éviter ces désagréments plusieurs recommandations : 
 
  • Pendant une quinzaine de jours suivant l’ensemencement de votre jardin, arrosez vos graines 2 à 3 fois par jour à raison de 20 secondes par m². Après cette période où vos graines doivent rester humides constamment, vous pourrez réduire peu à peu l’arrosage à mesure que la pelouse prendra vie
  • Pour éviter l’évaporation en été, arrosez le soir de préférence
  • Adaptez le volume de l’eau en fonction des saisons et des éléments qui pourraient assécher la terre comme un soleil trop fort ou un vent sec
  • Pour que toutes les zones soient humidifiées, l’idéal est un appareil d’arrosage automatique ! Mais il est tout à fait possible de s’en sortir sans s’équiper de ce type d’appareil, avec un peu de patience et un simple tuyau (en veillant à ce que le jet ne soit pas trop fort).

arrosage automatique jardin

  • Pendant la période de prise, évitez absolument de marcher sur la pelouse ou de faire sortir les animaux

- La tonte

Une fois votre herbe poussée, une tonte régulière sera indispensable pour limiter l’apparition des mauvaises herbes et stimuler la pousse pour un gazon plus dense. En pleine saison, prévoyez de tondre votre pelouse tous les 10 jours.
 
Voici quelques petits conseils pratiques pour devenir un(e) pro de la tondeuse : 
  • Avant de vous lancer, attendez que votre pelouse atteigne une dizaine de centimètres de hauteur et veillez à ramasser les gros cailloux et les branches d’arbres mortes, s’il y en a, pour éviter d’abîmer votre tondeuse.
  • Mieux vaut couper régulièrement votre gazon que de le couper trop court ! Vous l’aurez compris la saisonnalité est importante. Nous vous conseillons une hauteur de 4 à 5 cm au printemps et en automne tandis qu’en été, période de fortes chaleurs, une pelouse plus longue, d’environ 8 à 10 cm, sera beaucoup plus résistante aux températures élevées. Cette hauteur est également celle que l’on vous conseille pour votre dernière tonte avant les premiers gels d’hiver (fin novembre, début décembre).
  • Votre gazon est imbibé de la rosée du matin ou de pluie ? Attendez qu’il soit sec ! Il ne faut pas tondre son gazon quand il est trop humide au risque qu’il s’arrache du sol.
  • Les tondeuses « mulching » broient très finement le gazon et le répandent directement dans votre jardin. Il sert alors de paillage naturel et apporte des nutritifs à votre sol. Nous vous conseillons d’alterner entre cette méthode et le ramassage pour éviter qu’une couche de débris végétaux s’accumulent sur la pelouse et l’étouffe au lieu de la nourrir. 
 

Plus qu’un jardin, un espace de vie !

Le jardin peut être considéré comme une véritable pièce en plus. Les possibilités d’aménagements sont nombreuses.  Comme un paysagiste, avant de vous lancer dans l’achat d’une multitude de plantes et d’objets de décoration, n’hésitez donc pas à faire un croquis de l’espace que vous avez à disposition. Réfléchissez à l’utilité et à l’ambiance que vous souhaitez donner à votre jardin. 
 
Vous le voulez ludique pour vos enfants avec la création d’une aire de jeux ou d’un potager éducatif ? Pratique pour ranger vos outils grâce à une cabane de jardin ? Convivial avec un coin barbecue ? Nature grâce à un jardin zen ou coloré avec un parterre de fleurs… ? Découvrez ici nos conseils pour faire de votre jardin un espace à votre image !
 

Ces articles peuvent peut-être vous plaire