Dans un appartement ou une maison, toutes les pièces sont stratégiques. Si je devais attribuer à chacune un seul qualificatif essentiel, je dirais : spacieux pour le salon, calme pour les chambres, fonctionnelle pour la salle de bains. Quant à la cuisine ? Conviviale ! Car pour moi, la cuisine est le cœur du foyer. Vous n'avez jamais remarqué lors de soirées que c'est toujours LA pièce où tout se passe ? Entre petits plats et confidences, c'est « the place to be ». C’est pourquoi j’ai décidé de décloisonner cet espace et d’aménager une cuisine ouverte sur la salle à manger. Suivez-moi !
Autrefois dédiée à la simple préparation des repas, la cuisine est devenue au fil des années une pièce maîtresse de la plupart des logements. On aime y prendre l'apéritif, faire les devoirs avec ses enfants, échanger avec le reste de la famille en fin de journée… ou tout simplement cuisiner et manger ! Mais elle n'invite pas toujours à faire tout cela, surtout lorsqu’elle est fermée. Et pour peu que des amis ou le reste de la famille débarquent, la place devient alors vite limitée.
Après des années dans une cuisine fermée, j’ai récemment opté pour l’aménagement d’une cuisine ouverte sur la salle à manger. Plus pratique et convivial, cet aménagement doit cependant être bien pensé en amont. Voici donc mes 3 conseils pour l’optimiser.
 

1. Optez pour un décloisonnement qui vous ressemble

L'aménagement d'une cuisine 100% ouverte sur la salle à manger permet d'optimiser les volumes, la luminosité et la sensation d'espace. A la manière d'un loft, la cuisine devient alors partie intégrante de la pièce à vivre. On a l'impression de gagner en mètres carrés et de pouvoir profiter de cette pièce à toute heure de la journée. 
Mais si cette tendance au « tout ouvert » s'impose depuis quelques années, elle ne convient pas à tout le monde. Certains préfèrent un agencement plus classique ou redoutent les odeurs (ce qui est un faux problème d’après moi, car les hottes sont aujourd’hui très efficaces). C'est pourquoi des cuisines semi-ouvertes ont vu le jour. Entre cloisons basses, renfoncements ou verrières, les alternatives sont nombreuses. Et lorsque leur aménagement est bien pensé, elles permettent même de renforcer le cachet de la décoration.
De mon côté j'ai un gros faible pour l'option « verrière ». Au-delà de délimiter les espaces, elle donne un charme fou à un intérieur. Amoureux du style atelier, bonjour ! On peut y intégrer directement la plaque de cuisson derrière (et ainsi avoir l’œil sur les invités) ou y accoler un petit comptoir pour prendre l’apéro. La verrière est donc une super solution pour les derniers réticents à l’aménagement « tout ouvert » !
 
amenagement cuisine ouverte salle a manger conseils- astuces- decloisonnementamenagement cuisine ouverte salle a manger conseils astuces verriere
 

2. Pensez « praticité » pour aménager une cuisine ouverte sur la salle à manger

Avoir du volume et de la luminosité, c’est bien. Mais pour que convivialité rime avec praticité, il est essentiel de bien penser l’aménagement d’une cuisine ouverte sur la salle à manger. Faites le point sur votre mode de vie et adaptez-y votre aménagement. Vous souhaitez manger dans la partie cuisine lorsque vous n’êtes qu’à deux ou trois ? Ou vous étaler lorsque vous faites la cuisine ? Ajoutez une petite avancée à votre plan de travail. Bien pratique dans les deux cas.
 
amenagement cuisine ouverte salle a manger conseils astuces table
 
Vous préférez prendre tous vos repas dans la partie salle à manger ? Optez pour une cuisine épurée, avec la seule installation d’un bar et de tabourets pour y prendre l’apéritif.
 
amenagement cuisine ouverte salle a manger conseils astuces bar
 
Vous l’aurez compris, les possibilités sont multiples et dépendent surtout de votre mode de vie. 
Pensez également « rangements » avec des placards qui s’ouvrent côté cuisine comme côté salle à manger, des tiroirs cachés ou encore des dessertes mobiles. Pratiques !
 

3. Assurez une transition homogène entre cuisine et salle à manger

Même s’il est important de délimiter les espaces, il est surtout essentiel de conserver une homogénéité entre cuisine, salle à manger et salon. L’ambiance globale de la pièce n’en sera que plus chaleureuse. 
Privilégiez par exemple des meubles de cuisine sans poignées afin qu’ils se fondent avec le reste des commodes et étagères de la salle à manger et du salon. 
Vous pouvez également faire des rappels de matériaux et de teintes entre les différents espaces : revêtements de sol, peintures ou objets déco seront alors vos meilleurs alliés.
 
Sarah
 
Pour plus d’idées d’aménagements d’une cuisine ouverte sur la salle à manger, téléchargez le book photos Carré de l’Habitat