Acheter un appartement, c’est enthousiasmant ! Reste à ne pas s’impatienter, à faire les choses dans l’ordre et à ne pas confondre réactivité et précipitation. Car il faut quand même s’y retrouver parmi les acteurs à solliciter, les démarches à suivre et les délais à respecter. Étant passée par là, je sais de quoi je parle. Alors voici 7 étapes clés liées à l’achat d’un appartement…

Étape clé 1 de l’achat d’un appartement : Établir votre budget

Le budget… oui, je préfère aborder tout de suite ce point si décisif pour la suite ! Navrée de sembler si directe, mais il est primordial de savoir avant tout jusqu’où pourra vous suivre votre porte-monnaie. Cette première étape est donc indispensable. Avant d’aller voir des établissements bancaires, vous pouvez faire un premier point en prenant d’abord en compte vos revenus nets : n’incluez, dans votre calcul, que ceux qui sont certains. Salaire, ok. Revenus fonciers, ok. Mais exit les frais kilométriques, primes exceptionnelles, intéressements et autres avantages en nature. Déduisez de tout cela vos charges (crédits, impôts, assurances...), et incluez celles qu’impliquera le fait d’être propriétaire (assurance et garantie du prêt, taxe foncière...). Vous aurez ainsi une première idée de votre capacité de remboursement… et donc d’emprunt ! Petite précision qui a son importance, sauf cas exceptionnel, le taux d’endettement accepté par les banques ne peut dépasser 1/3 de vos revenus nets. Si vous aviez prévu de manger des pâtes à tous les repas pendant 20 ans pour augmenter votre pouvoir d’achat, revoyez donc vos calculs, car ça ne passera pas !
Voyez aussi de quel apport vous pourrez disposer : économies, donations, prêts familiaux, etc. D’où qu’il provienne, il constituera un argument pour mieux négocier votre prêt. 
 
Afin de connaître avec certitude votre apport et votre capacité d’emprunt, direction votre banque, des banques concurrentes ou un courtier, qui se chargera de dégoter pour vous les taux les plus avantageux. Ils analyseront en détail vos revenus et votre apport personnel, certes, mais aussi votre situation professionnelle, votre capacité d’épargne, vos comptes et le taux d’endettement accepté. Vous pourrez également découvrir à leur côté les éventuels prêts aidés auxquels vous avez droit. C’est également à ce moment qu’il vous faudra présenter les bons arguments. Pour vous aider, voici quelques pistes : mettez en avant la stabilité dont vous faites preuve dans votre travail (ou votre capacité à rebondir facilement), justifiez du bon paiement de vos crédits ou loyers, présentez si besoin une caution solidaire, faites jouer la concurrence… L’exercice n’est pas facile mais il reste important pour bénéficier des meilleures conditions.
 

Étape clé 2 : Faire le point sur vos besoins

Le moment est venu de lister très précisément vos attentes : neuf ou ancien ? appartement ou maison ? surface ? nombre de pièces et de salles d’eau ? terrasse ? voire même jardin ? garage ? situation géographique ? calme souhaité ou exigé ? etc. Oui : un sacré paquet de questions à se poser ! Dans mes réflexions, j’ai quant à moi dû anticiper le fait que je souhaitais avoir des enfants, et prévoir 1 ou 2 chambres de plus et la proximité d’une école. Mais si de votre côté ce sont vos grands qui ne tarderont pas à partir faire leurs études, imaginez peut-être d’habiter non loin d’une gare ou des transports en commun. Tournez et retournez, dans tous les sens, vos besoins et envies, et posez noir sur blanc les points sur lesquels vous ne transigerez pas !
 

Étape clé 3 : Trouver enfin le logement de vos rêves !

Budget établi, exigences mises au clair : reste à trouver la perle rare. Et là, il faut utiliser tous les moyens possibles (car la rareté, ça se mérite) : sites internet, petites annonces, salons, agences ayant pignon sur rue… J’ai personnellement coché toutes ces étapes avant d’acheter mon appartement, même si j’ai finalement trouvé le logement de mes rêves grâce au bouche à oreille ! Quoi qu’il en soit, sortez de votre terrier actuel pour vous mettre à l’affût… Une annonce retient votre attention ? Visitez, bien sûr, en guettant les détails : système de ventilation, rangements, état de la chaudière, ouverture des fenêtres, charges de copropriété, etc. Mais pensez aussi à parcourir le quartier, à y observer les gens vivre, à écouter ses bruits et à faire le point sur son côté « pratique ». 
 
 

Étape clé 4 : Signer un avant-contrat (pour de l’ancien) ou un contrat de réservation (pour du neuf)

Coup de cœur avéré : on passe aux choses sérieuses ! C’est la quatrième étape pour l’achat de votre appartement : la signature du contrat de réservation. Le bien y est décrit en détail. On y parle aussi diagnostics obligatoires, éventuelle commission de l’agent, conditions suspensives (correspondant, entre autres, à l’obtention du crédit)… Prévoyez aussi de verser dépôt de garantie ou indemnité d’immobilisation (entre 5 et 10% du prix d’achat).
 

Étape clé 5 : Obtenir un prêt

Compromis signé ? Vous avez 45 jours pour trouver un financement ! Le jeu consiste bien sûr à dégoter le meilleur taux possible, mais également l’assurance de prêt la plus convaincante. Votre passage préalable chez le banquier ou le courtier devrait vous permettre d’obtenir un prêt rapidement. Comme évoqué précédemment, il existe ce que l’on appelle des « prêts aidés ». J’ai, de mon côté, pu bénéficier d’un prêt à taux zéro sur une partie de mon emprunt. Peut-être pouvez-vous, vous aussi, profiter d’un coup de pouce ? Votre banquier, mieux que moi, saura vous conseiller. Et notez qu’une fois l’offre de prêt reçue, on dispose de 30 jours pour l’accepter… sachant qu’un délai de réflexion vous empêche de le faire durant les 10 premiers jours.
 

Étape clé 6 : Enfin propriétaire, devant notaire !

La signature définitive se fait devant le notaire. Posez vos questions, mettez-vous bien d’accord sur les « détails », et signez en toute connaissance de cause ! Vous réglez ensuite le solde de votre acquisition et les frais notariés avec un chèque certifié de la banque. 
 
 

Étape clé 7 : Déménager !

L’achat de votre appartement est finalisé ! Ultime étape : le déménagement. 
Voici une petite liste des autres démarches indispensables :
 
  • prévenir les structures gérant vos prestations, abonnements et autres contrats (CAF, opérateur téléphonique, complémentaire santé, etc.)
  • inscrire, le cas échéant, vos enfants dans leur nouvelle école
  • si vous changez de commune, vous inscrire sur les listes électorales
  • assurer, à La Poste, le suivi de votre courrier…
Il ne reste plus qu’à profiter !
 
Sarah
 
Vous souhaitez vous lancer dans l'achat d'un appartement ? Carré de l'Habitat propose des Duplex-Jardin® un peu partout en France. Pour trouver celui qui vous correspond, c'est par ici !

Ces articles peuvent peut-être vous plaire