A combien évaluer les frais de notaire ?

Faites des économies en achetant dans le neuf !

Réduction des frais de notaire

Bonne nouvelle ! En achetant dans le neuf, les frais de notaire sont nettement réduits par rapport à l’ancien : entre 2% et 3% du prix d’achat (contre 7% à 8% dans l’ancien).

Au même titre que les frais bancaires, n'oubliez pas d’intégrer les frais de notaire dès le départ à votre plan de financement.

Que comprennent les frais de notaire ?

Exemple de calcul des frais de notaire

Pour l’achat d’un appartement Duplex-Jardin neuf à 220 000 € TTC dans le Doubs (25) :

  • droits et taxes : 1 793 €
  • rémunération du notaire : 2 672 €
  • formalités et débours: 1 000 € environ

Estimation des frais de notaire total : 5 465 €

Les frais de notaire (ou frais de mutation) sont réglementés.
Ils se composent de 3 principaux éléments :

Les droits et taxes payés au Trésor Public

Votre notaire joue un rôle de collecteur d’impôts, notamment pour les droits d’enregistrement ou la TVA, la taxe de publicité foncière (s’il y a lieu) ou les frais d’affranchissement de l’acte.

La rémunération du notaire

On parle d’émoluments proportionnels du notaire. Cette rémunération réglementée est soumise à une grille tarifaire nationale obligatoire fixée par décret. Le prix des prestations est identique chez tous les notaires.

Les frais de formalités et débours :

Dans le cadre de la réalisation de cette prestation, le notaire est amené à avancer divers frais que le client doit rembourser, tels que :

  • rémunération d’intervenants tiers (cadastre, géomètre, etc.),
  • paiement des différentes pièces administratives (urbanisme…).