Les différents types de prêts immobiliers

Des atouts pour booster votre budget

Vous recherchez des sources de financement pour concrétiser l’achat de votre Duplex-Jardin®?

PTZ, 1% Logement, PAS, prêt conventionné… difficile de s’y retrouver parmi ces différents types de prêts immobiliers.

Pour vous aider à augmenter votre apport et votre capacité d’emprunt à l’aide de ces différents prêts aidés, faites appel à nos conseillers spécialisés.
Leur mission est de veiller à ce que la solution de financement envisagée soit la plus adaptée à votre situation personnelle et la plus performante du marché.

A quel prêt immobilier pouvez-vous prétendre ?

 

 

Prêt à taux zéro 

Prêt action logement

Prêt conventionné (PC)

 

Idéal jeunes propriétaires

Le prêt à taux 0% (PTZ) est un prêt aidé par l’Etat consenti sans intérêt aux acquéreurs d’une résidence principale.

Il est attribué sous conditions de ressources et son montant peut aller jusqu’à 40% de l’acquisition immobilière.

Découvrez les conditions d’éligibilité au PTZ

 

 

Le prêt action logement ou le prêt 1% logement est une aide au financement pour l’achat d’une résidence principale.

Ce prêt est accordé aux salariés des entreprises privées de plus de 10 personnes. Le montant peut atteindre 30% du coût de l’opération et dépend de la zone géographique du logement.

 

Sans plafond de ressources 

Le prêt conventionné est un prêt subventionné destiné à rendre l’accession à la propriété immobilière possible pour tous.

Souscrit auprès d’un établissement bancaire, ce prêt octroyé sans conditions de ressources, permet d’emprunter sans apport et de bénéficier de l’aide personnalisée au logement (A.P.L.) qui vient en déduction de votre échéance de crédit. Le prêt conventionné est cumulable avec la majorité des autres prêts.

Téléchargez notre Guide gratuit sur le PTZ.    

 

Prêt d’accession sociale

Ouvre droit à l’APL 
Le PAS (prêt à l’accession sociale) est un prêt qui bénéficie d’une aide de l’Etat. Il est accordé à un taux d’intérêt avantageux aux personnes qui achètent leur résidence principale. L’octroi du PAS et son montant dépendent des ressources de l’emprunteur, du nombre de personnes dans le foyer et de la localisation du logement (zones A, B1, B2, C).

Prêt épargne logement

Le prêt épargne logement est un prêt immobilier à taux préférentiel réglementé grâce à l’acquisition de droits à prêts constitué par une épargne sur un Plan d’Epargne Logement (PEL) ou un compte Epargne logement (CEL). Le montant du prêt est variable en fonction des intérêts acquis pendant la période d'épargne et de la durée du prêt. L’octroi de ce prêt permet de bénéficier d’une prime versée par l’Etat.

Prêts Relais

Les prêts relais permettent d’acquérir un nouveau bien immobilier sans avoir vendu l’ancien. Il existe deux types de prêts relais :

  • prêt relais sec : ce prêt est octroyé pour l’achat d’un nouveau bien immobilier dont la valeur est égale ou inférieure à la valeur du bien vendu. La banque fait une avance financière remboursée par la vente du premier bien.
  • prêt relais avec franchise totale : il est accordé pour une durée de 24 mois. Dans le cadre de ce prêt, l’emprunteur ne paie le remboursement des intérêts qu’après les 12 premiers mois. Si le bien immobilier est vendu avant cette échéance, le remboursement du capital du prêt relais et des intérêts dus pour les mois écoulés a lieu. Si le bien n’est pas vendu avant, l’emprunteur rembourse à partir du 13ème mois les intérêts d’emprunts ainsi que ceux de la 1ère année.

Prêt in fine

Spécial investisseurs 
Le prêt in fine a été élaboré pour les investisseurs souhaitant financer un bien immobilier destiné à la location. Le remboursement se fait en 2 étapes :

  • pendant la durée du prêt, l’emprunteur ne rembourse que les intérêts. Le capital emprunté est remboursé à l’échéance.
  • pour solder le capital, l’emprunteur constitue une épargne en versant chaque mois pendant la durée du prêt une mensualité sur un produit d’épargne. La banque dispose ainsi d’une garantie réelle.

Principal avantage : l’investisseur peut déduire de ses revenus locatifs les intérêts d’emprunt.

Les frais inhérents à un prêt bancaire

  • Frais de dossier
  • Assurance de prêt obligatoire (décès, incapacité de travail) et facultative (perte d’emploi). Cette assurance peut être souscrite auprès d’un établissement financier indépendant de la banque, afin d’obtenir de meilleures conditions.
  • Garantie du prêteur :

​- prise d’hypothèque (coût variable en fonction du type de prêt)
- privilège de prêteur de deniers (exonéré de taxe de publicité foncière, son coût est inférieur à celui de l’hypothèque)

Ces deux garanties nécessitent un acte notarié dont les frais sont à votre charge. Vous pouvez avoir intérêt à demander au prêteur d’être garanti par la caution d’un organisme spécialisé ou par un tiers.

Les aides complémentaires : l’allocation logement

Une allocation logement peut être versée, sous certaines conditions, à toute personne qui achète ou loue un logement.

Il existe 3 types d'allocations :

  • L’aide personnalisée au logement (APL)

Si vous avez choisi de financer votre projet immobilier avec un Prêt Conventionné (PC) ou un Prêt à l'accession sociale (PAS), vous pouvez bénéficier de l'Aide personnelle au logement (APL).
Versée directement à la banque, en tiers payant, elle vient réduire le montant de vos mensualités.

  • L'allocation de logement familiale (ALF)

  • L'allocation de logement sociale (ALS)

 

Pour vous accompagner dans le financement de votre projet,