Une terrasse, c’est bien. Isolée des voisins et des éventuels passants curieux, c’est mieux ! Je vous épargne le détail du « pourquoi ». Je vais donc consacrer cet article au « comment » et vous livrer 7 idées, des plus standards aux plus originales, pour faire de votre terrasse un véritable cocon d’intimité.

Couper la vue sur les côtés pour cacher sa terrasse ! 

 

  1. Les classiques : panneaux et palissades

Première option pour cacher votre terrasse : installer un brise-vue type canisse, claustra (paroi ajourée) et autres panneaux occultants en tout genre. Si les premiers s’installent très facilement et attirent par leur prix accessible, ils provoquent chez les paysagistes quelques grincements de dents : souvent en osier (mais aussi en bambou, écorce de pin… et même en PVC), ils se révèlent assez fragiles à l’usage (les cannisses en PVC étant tout de même les plus robustes).
De nombreux panneaux autoportants et résistants existent heureusement et sont déclinés dans une multitude de dimensions, de formes, de coloris et de matériaux (bois, composite, PVC, aluminium, bambou tressé…).
 
 
La claustra présente quant à elle l’avantage de laisser passer un peu d’air et de lumière. Vous vous sentirez moins enfermé(e). Mais le must, c’est le panneau à lames orientables ! D’usage similaire au panneau de bois en position « fermée », il permet de profiter d’un peu de soleil lorsque l’envie s’en fait sentir… en restant toujours bien dissimulés.
 
  1. Faire des plantes vos alliées !

Cacher sa terrasse grâce à des plantes : quelle bonne idée ! On-ne-peut-plus naturelle et vivante, cette protection contre les vis-à-vis confère aussi à votre terrasse une belle luminosité. A moins que vous n’optiez pour une véritable jungle ?
 
 
Installées dans de jolis pots, judicieusement choisies et… bien entretenues, elles donnent également charme et convivialité à votre terrasse ! Optez pour des arbustes à feuilles persistantes. Laurier noble, buis ou bambou seront alors parfaits. Si vous plantez une haie (à tailler régulièrement), pensez à diversifier les arbustes installés. Le défilement des saisons n’en sera que plus joli. Un mur de plantes grimpantes ? Faites s’épanouir vigne ou glycine sur un treillis ou sur des câbles en inox, tendus entre deux poteaux. 
 
  1. Cloisonner sa terrasse, c’est gagné !

Si vous n’avez pas la main verte et que ni la claustra ni les panneaux ne vous convainquent, vous pouvez opter pour la construction d’un petit muret pour limiter le vis-à-vis sur votre terrasse. Libre à vous d’utiliser pour cela de jolies pierres à l’ancienne ou de le peindre dans une couleur assortie aux coussins de vos chaises de jardin ! Question de style. Notez que la mode est aux gabions : des sortes de cages métalliques pouvant atteindre jusqu’à 2,40 mètres de haut, à remplir de rondins de bois ou de galets après les avoir disposées comme bon vous semble… Leurs avantages ? Plus faciles à mettre en place qu’un muret traditionnel, ils font par ailleurs preuve de bonnes qualités acoustiques. Mais prenez garde à limiter tout de même la hauteur de votre cloisonnement : il serait dommage de vous sentir étouffé(e) ! Attention aussi à bien remplir les obligations relatives à ce type de construction : déclaration de travaux auprès de la mairie et autorisation de l’assemblée générale du syndic s’imposent dans certains cas. Renseignez-vous !
 
 
  1. Les stores latéraux : encore mal connus

Dernière idée pour isoler les côtés de votre terrasse : les stores latéraux, installés entre deux poteaux. Connaissiez-vous leur existence ? Leur fonctionnement est similaire à celui des stores traditionnels. Ils vous permettent d’opter à votre guise pour un isolement complet ou une position intermédiaire… Électriques ou manuels, ils s’avèrent vraiment pratiques au quotidien ! 
 
 

Pour un esprit cocon, couvrir aussi vos têtes !

Une fois à l’abri des regards sur les côtés, votre terrasse se révélera d’autant plus agréable en étant couverte sur le dessus ! Alors bien sûr, en Duplex-Jardin®, vous ne serez jamais indisposé(e) par la curiosité de voisins la surplombant. Mais quel confort tout de même que de pousser le cocooning jusqu’à protéger aussi vos têtes…
 
  1. Un store, la valeur sûre

Bien entendu, le store et LA solution à laquelle on pense immédiatement. Fixé à la façade de la maison, il participe non seulement à l’intimité du lieu mais permet aussi de vous protéger du soleil… Côté design, les fabricants se plient désormais en 4 pour vous satisfaire. Exit – même si elles existent encore – les rayures à gogo, oranges ou marrons, de nos parents et grands-parents. Place à la diversité des coloris, des plus sobres aux plus flashis !

 

  1. Une voile d’ombrage pour une terrasse toute en élégance

Apparue plus récemment, la voile d’ombrage est pleine de charme et de finesse. Comme le store, elle bichonne vos envies de cocooning tout en vous dissimulant des rayons du soleil. Envie d’un effet de style ou d’une protection supplémentaire ? Certains en superposent plusieurs… ambiance bohème chic garantie !

Ici aussi, il y en a pour tous les goûts et de toutes les tailles. De la mini-voile à la voile XXL, de la grise à la rose fushia, de la triangulaire à l’hexagonale, de celle que l’on installe simplement entre deux arbres ou deux piquets à celle qui s’adapte en hauteur à vos espaces grâce à son mât… Vous avez l’embarras du choix. Quelques inconvénients tout de même : elle doit être rentrée en cas d’intempéries (sauf si vous avez opté pour une version imperméable !) et a une fâcheuse tendance à se salir. Attention notamment aux feuilles mortes qui, si vous la laissez en place, pourraient bien trouver refuge dans son creux. 
 
  1. Pergola ou tonnelle : des solutions pour se cacher tout en nuances

Bucoliques et tout aussi efficaces pour une ambiance enveloppante : les pergolas et tonnelles. La différence entre les deux ? Une pergola est généralement formée d’une structure horizontale fixée à l’habitation et soutenue par deux montants verticaux. La tonnelle, quant à elle, s’envisage comme totalement indépendante et fait davantage penser à un petit chapiteau. Souvent amovible, en bois, aluminium ou fer forgé, elle se déplace dans le jardin au gré des envies (et de votre motivation pour la démonter/remonter !).
Qu’il s’agisse de l’une ou de l’autre, de nombreuses déclinaisons existent. Pour les pergolas par exemple, vous pourrez choisir entre toile fixe et rétractable, avec ou sans LED intégrées, à lames éventuellement orientables, motorisées ou non… Toutes deux peuvent aussi servir de support aux plantes grimpantes les plus variées. Vous hésiterez, c’est sûr, entre glycine, vigne vierge et jasmin… mais votre tonnelle sera évidemment moins pratique à démonter ainsi décorée !
Attention, comme pour la construction d’un muret, pensez à vous renseigner sur vos obligations de déclaration de travaux voire de demande de permis de construire. Il se peut également qu’une autorisation de l’assemblée générale de votre syndic soit obligatoire. À ne pas négliger ! 
 
 
Finies les indiscrétions, évincé le soleil trop insistant, éloignée cette impression d’espace ouvert à tous vents : quelles que soient les solutions retenues, l’intimité sur votre terrasse ne sera plus un vain mot. Une sensation cocon à apprécier au quotidien, tant en famille qu’entre amis
 
 
Damien
 
Vous avez opté pour la pergola ? Les Duplex-Jardin® Carré de l’Habitat peuvent en être équipés dès leur livraison. Il ne vous reste plus qu’à choisir le duplex qui sera le vôtre en cliquant ici !